Comment mieux respirer grâce à la réflexologie?

Saviez-vous que la respiration est un processus physiologique permettant d’apporter l’oxygène à notre organisme  et de débarrasser celui-ci du dioxyde de carbone?   Savez-vous en cas de difficultés respiratoires comment mieux respirer grâce à la réflexologie?

La respiration qu’est-ce que c’est ?

La respiration est l’échange d’oxygène et de dioxyde de carbone (gaz carbonique) entre l’atmosphère et les cellules de l’organisme. C’est ce que l’on appelle les échanges gazeux  :

Lors des échanges gazeux,  le CO2 aussi appellé dioxyde de carbone ou gaz carbonique est rejetté. L’O2 ou dioxygène qui est couramment appellé oxygène est quant à lui absorbé.

Lors de la respiration cellulaire, l’oxygène va dégrader le glucose afin de produire de l’énergie ! Ces réactions produisent de la chaleur et  l’énergie nécessaire aux nombreux processus essentiels à la vie.

Dessin des voies aériennes
Comment mieux respirer grâce à la réflexologie?

Le dioxyde de carbone produit au cours de la respiration est éliminé à l’expiration.  Un excès de dioxyde de carbone dans le corps perturbe les fonctions corporelles.

Quelle est la différence entre la respiration interne et externe ?

Lorsque l’on parle de processus respiratoire, on associe souvent une respiration externe et une respiration interne. La respiration externe représente l’échange d’oxygène et de dioxyde de carbone entre les alvéoles des poumons et le sang pulmonaire (capillaires ).

La respiration interne prend place dans tout l’organisme. Il s’agit de l’échange d’oxygène et de dioxyde de carbone entre le sang circulant et les cellules des tissus corporels.

Quels sont les 3 types de respiration ?

  1. La  respiration diaphragmatique (abdominale) :

La respiration diaphragmatique, c’est la respiration par le ventre qui correspond à la contraction et la relaxation du diaphragme. Elle se manifeste par les mouvements de l’abdomen.

Le muscle diaphragme est le principal muscle de la respiration, il a la forme d’une coupole et son emplacement sépare notre abdomen de notre thorax.

La respiration diaphragmatique est donc primordiale dans la vie de tous les jour. Elle est utilisée comme moyen technique en relaxation.  De plus, elle permet la mobilité viscérale ( le foie, les intestins, les reins, etc.).

Illustration 3D du diaphragme
Comment mieux respirer grâce à la réflexologie ?

Comment  réaliser la respiration diaphragmatique? :

Tout d’abord, bien relâcher les muscles de la respiration superficielle (cou, épaules tendues). Ensuite, inspirer par le nez et  laisser le ventre gonfler. Et pour finir, expirer lentement sans forcer par la bouche, en laissant le ventre se dégonfler complètement.

2. La respiration costale (ou thoracique) :

Lors des efforts musculaires et des entraînements physiques, nous continuons d’utiliser notre diaphragme mais nous privilégions la respiration costale. Cette respiration s’effectue au niveau des côtes (cage thoracique). En effet, le gonflement des poumons et l’utilisation des muscles comme, entre autres, les intercostaux, permettent l’ouverture des côtes en 3 sens (vers l’avant, sur les côtés et vers l’arrière). Cette respiration favorise la mobilité costale.

Comment pratiquer la respiration costale ? :

Inspirer par le nez en laissant vos côtes (votre cage thoracique) se gonfler dans les 3 dimensions suivantes : vers l’avant, l’arrière et les côtés. Expirer en relâchant le sternum et le haut de la poitrine en rapprochant  les côtes entre elles et les laisser descendre vers le bassin. Ensuite, entrer le nombril vers la colonne et vers le haut tout en resserrant la taille, également vers le haut (transverse de l’abdomen)

Femme écartant les bras et ouvrant la cage thoracique devant un lever de soleil
Comment mieux respirer grâce à la réflexologie?

3. La respiration apicale :

Cette respiration n’est pas conseillée car c’est elle est superficielle dite « d’urgence ». C’est-à-dire que notre corps produit ce type de respiration lorsque nous sommes stressés, essoufflés, ou en difficulté respiratoire, par exemple. Le mouvement s’effectue principalement au niveau supérieur de la cage thoracique et engage les muscles « accessoires de la respiration ». Ils sont principalement au niveau du cou (sterno-cléido-mastoïdiens, subclaviers, scalènes, etc…).

Comment repérer une respiration apicale ? :

Mettez une main sur le haut de votre poitrine, au niveau des clavicules , l’inspirer et noter si les premières côtes se soulèvent de façon excessive sous votre main pour se rapprocher de votre menton?

Comment mieux respirer grâce à la réflexologie?

La réflexologie faciale :

 

Je vous propose une formule de points à stimuler en réflexologie faciale. Si vous ne connaissez pas les tenants et les aboutissants de cette technique, je vous invite à lire ma page Qu’est-ce que la Réflexologie faciale?  où je vous explique brièvement les principes de la réflexologie faciale  et comment vous y prendre pour stimuler les points d’acupression !

1. Massage de la zone du diaphragme qui correspond à l’arrête du nez .

2. Formule pour les difficultés respiratoires ou dyspnée  26-19-3-87-189-73-61-57-8 :

 

CLIQUEZ sur l’image CI-DESSOUS pour AGRANDIR le schéma et voir la formule de points.

Schéma de réflexologie pour la dyspnée
Comment mieux respirer grâce à la réflexologie?

Le point 26 : il représente la gorge et les cervicales, c’est le point du 3ème oeil. Il calme un mental agité. Il agit comme de l’aspirine sur les douleurs et la température.  Attention ne pas stimuler en cas d’hypotension car il diminue  fortement la tension artérielle !

Le point 19 : Il représente les poumons, il est indiqué en cas de respiration difficile ou crise d’asthme  car il facilite la respiration ! Attention ne pas stimuler en cas d’hypertension  ou en cas de grossesse !

Le point 3 : ce point représente les poumons, il vous sera très utile si vous souffrez de problèmes bronchiques ou pulmonaires. Attention ne pas stimuler en cas d’hypotension ! 

Le point 87 : ce point est situé dans la zone représentant les cervicales et l’occiput mais il a néanmoins une action de libération de la respiration.C’est pourquoi,  il est indiqué en cas de problèmes respiratoires !

Le point 189 : il relaxe le plexus solaire, stimule l’énergie ancestrale (QI) . Ce point est donc indiqué en cas d’asthme ou de dyspnée.

Le point 73 : ce point est situé au centre du rebord inférieur de l’orbite, sur la partie osseuse. Il représente les poumons. Il détend tout en tonifiant afin d’améliorer la respiration !

Le point 61 : il représente les poumons, il va donc améliorer la respiration et également  libérer des béta-endorphines ! C’est également un puissant anti-inflammatoire !

Le point 57 :  ce point représente le coeur mais il est indiqué en cas de respiration difficile !

Le point 8 : il représente le coeur et la gorge. Il a une action de détente  de l’organisme et abaisse également la tension. Attention ne pas stimuler en cas d’hypotension !  Il est indiqué en cas de gorge nouée avec des difficultés à respirer.

Conclusion :

 

En cas de difficulté respiratoire ou de dyspnée ,  commencez par masser l’arrête du nez une trentaine de fois  et ensuite  stimulez les points numérotés qui se trouvent dans la formule pour la dyspnée ou difficulté respiratoire.

Alors n’attendez plus, si vous avez des questions par rapport à votre stimulation de points, notez-les moi en commentaire. Pour découvrir mes vidéos, je vous invite  soit  à consulter  mes vidéos bonus  soit à voir ma chaîne You Tube Ainsi soit zen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]