Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?

 

Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour lire mon article, je vous propose d’écouter la version audio ou podcast . Cliquez ci-dessous sur le bouton play pour écouter le podcast .

 

Si vous souhaitez le télécharger, faites un clic droit sur le lien ci-dessous et puis cliquez sur  enregistrez le lien sous

“Télécharger le podcast mp3”

 

 

Dans les pays industrialisés, le nombre de personnes victimes d’allergies respiratoires est en constante augmentation.  En France, 20 à 25 % de la population générale souffre d’une maladie allergique. C’est pourquoi, je vais vous expliquer “Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie”

Photo d'un champ vu d'en bas :Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?
Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?

Qu’est-ce que l’allergie  ?

L’allergie est une réaction immunitaire inappropriée de l’organisme ou un dérèglement du système immunitaire.  L’organisme est moins tolérant (hypersensible) face à des substances qui sont à priori inoffensives dans notre environnement : les allergènes.

De quelle nature sont les principaux allergènes ?

  • Aériens : (pollens, acariens, poils et squames de chat, polluants atmosphériques…)
  • Alimentaires : (arachides, céréales contenant du gluten…)
  • Médicamenteux
  • Le venin d’hyménoptère ou de serpent.

Qu’est-ce que l’allergie respiratoire ?

Quand on parle d’allergie respiratoire, c’est le contact de notre organisme avec les allergènes aériens qui déclenche l’allergie. Ces substances responsables d’une réaction allergique atteignant l’appareil respiratoire sont appelés “pneumallergènes” ou les “aéro-allergènes“. Considérés comme des corps étrangers par notre organisme, ils provoquent une réaction excessive du système immunitaire lorsqu’ils sont inspirés par le patient et pénètrent dans l’organisme via les poumons. Les pneumallergènes les plus souvent rencontrés sont les acariens, les pollens, les moisissures et les phanères d’animaux (plumes, écailles, poils d’animaux de compagnie).

Forêt de bouleaus : Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?
Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?

Comment se déroule le mécanisme d’allergie ?

Il se déroule  en 3 phases :

  1. Phase de sensibilisation :
    Reconnaissance de l’allergène par des cellules immunocompétentes .
  2. Phase de réaction : hypersensibilité immédiate  : Les Immunoglobulines E  mastocytes  (igE) sont prêts à faire face à un nouveau contact avec l’allergène. Si c’est le cas, ils vont libérer de l’histamine ainsi que d’autres médiateurs chimiques inflammatoires. Des mécanismes de régulation du système immunitaire se mettent en place pour éviter la 3 ème phase.
  3.  Phase d’amplification allergique : Lorsque la régulation immunitaire ne se fait pas (ou plus), d’autres cellules « défensives » sont recrutées (éosinophiles, macrophages). Plus ces cellules seront nombreuses, plus la réaction allergique sera forte.

Quelles sont les différentes allergies respiratoires ?

1) La rhinite allergique : avec l’asthme allergique, la rhinite allergique est la forme la plus courante d’allergie respiratoire.  La rhinite allergique liée aux pollens concerne 15% de la population de 15 à 50 ans.

Les rhinites et les conjonctivites sont souvent associées car ce sont les pollens qui engendrent le plus celles-ci  au printemps. Et plus spécialement les pollens des arbres comme le platane, le bouleau ou encore le cyprès.

2) L’asthme allergique : En France, l’asthme concerne 10% des enfants et 6 à 7% des adultes. Les acariens et  les phanères animales sont les principaux responsables de l’asthme allergique.

Mais les pneumallergènes, comme les pollens, suivent un certain calendrier et sont particulièrement nombreux au printemps. C’est pourquoi, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) met à disposition un calendrier pollinique qui permet d’anticiper les allergies saisonnières et de connaître les concentrations polliniques des prochains jours.

Calendrier pollinique :

Chaque année, le Réseau National de Surveillance Aérobiologie donne l’alerte à travers la carte de vigilance des pollens.

Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?
Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?

 

  • Février/Mars : attention aux pollens d’aulne, de bouleau, de frêne et de cyprès (risques forts) ainsi qu’au peuplier (risque moyen)
  • Avril/Mai : attention au platane et au cyprès (risque fort), ainsi qu’au bouleau, au saule, au hêtre et au charme (risques moyens)
  • Mai/Juin : attention à l’olivier (risque moyen)
  • Mai/Août : attention aux graminées (risque élevé à très élevé)
  • Août/Septembre : attention à l’ambroisie

Malheureusement, le réchauffement climatique  allonge la période de pollinisation et serait donc la cause de la pleine expansion des allergies respiratoires.

Quels sont les symptômes des allergies?

Dans le cas de la rhinite allergique ou “rhume des foins” les symptômes sont les suivants : nez bouché ou qui coule, éternuements, sensation de fatigue. La différence avec le rhume classique, ce sont  les larmoiements et les  picotements des yeux, la toux, la gorge qui démange ou encore des difficultés respiratoires la nuit.

Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?
Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?

 Pour  la conjonctivite allergique saisonnière  voici les symptômes :  les yeux rouges, yeux qui piquent, sensation de sable dans les yeux, les paupières rouges et gonflées !

L’asthme allergique occasionnera les symptômes suivants : diminution du souffle, sifflements bronchiques et  toux persistante souvent nocturne.

Bien sûr,  l’intensité des manifestations cliniques des allergies respiratoires peut être différente d’une personne à une autre. Il existe des facteurs d’aggravation des allergies respiratoires  comme les polluants domestiques et atmosphériques.

 Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?

                  Réflexologie faciale :

Je vous propose une formule de points à stimuler en réflexologie faciale. Si vous ne connaissez pas les tenants et les aboutissants de cette technique, je vous invite à lire ma page Qu’est-ce que la Réflexologie faciale?  où je vous explique brièvement les principes de la réflexologie faciale  et comment vous y prendre pour stimuler les points d’acupression !

Formule pour les allergies respiratoires  “Comment diminuer les allergies respiratoires avec la réflexologie?” :  3-73-26-60-7-17-38-14-16-19-41-50-61-124

CLIQUEZ SUR L IMAGE CI-DESSOUS POUR L’AGRANDIR !

Les points des poumons : 

Le point 3 : ce point représente le poumon, il sera très utile si vous souffrez de problèmes bronchiques ou pulmonaires voire si vous souhaitez arrêter de fumer !

Le point 73 : il représente également le poumon, il est utile en cas de toux.

Le point 26 : il est intéressant à stimuler en cas de rhume, nez bouché, asthme.

Le point 60 : il dégage les poumons, libère la respiration et est également anti-inflammatoire !

Le point 61 : ce point représente le poumon, il est utile en cas de sinusite, de nez bouché, il diminue ou stoppe l’écoulement nasal en cas de rhinite. Il est également anti-inflammatoire donc intéressant pour les muqueuses enflammées du nez , de la gorge, ….

Le oint 19 : il représente le poumon et il est utile en cas de respiration difficile ou crise d’asthme !

Les points anti-inflammatoires :

Le point 7 : ce point accroît les défenses du système immunitaire et est un excellent anti-inflammatoire ! ( nez, gorge,…)

Le point 17 : il libère ce que l’on pourrait appeler des corticoïdes naturels aux vertus  anti-inflammatoires !

Le point 38 : c’est un anti-inflammatoire indiqué pour la sinusite, et tous les autres muqueuses enflammées. Il libère également des antibiotiques naturels d’où son intérêt en cas d’infection !

Le point 14 : il est anti-inflammatoire et le stimuler est idéal en cas de rhum avec fièvre, toux, laryngite…

Le point 16 : il est anti-inflammatoire et diminue les pertes de liquides organiques. Ici, il est intéressant pour l’écoulement du nez !

Remarque : les points 60 et 61 sont également anti-inflammatoires mais je les ai classés dans les points des poumons.

Les points qui calment les allergies :

Le point 124 : il est utile pour diminuer les allergies, sinusite,…

Le point 41 : il représente la vésicule biliaire et diminue les allergies.

Le point 50 :  il représente le foie et diminue les allergies.

En conclusion :

Les allergies respiratoires sont liées à des allergènes aériens et en fonction de l’allergène auquel vous êtes sensibilise, les saisons où vous serez accablé seront différentes.

Je vous conseille de stimuler les points de la formule en préventif par exemple avant la période des pollens qui vous provoquent l’allergie. (voir calendrier pollinique plus haut).

En cas d‘allergiestimuler également les points de la formule et répéter  le 2 à 3 jours de suite jusqu’à disparition des symptômes.

Alors n’attendez plus, si vous avez des questions par rapport à votre stimulation de points, notez-les moi en commentaire. Pour découvrir mes vidéos, je vous invite  à voir ma chaîne You Tube Ainsi soit zen.

 

Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour lire mon article je vous propose d’écouter la version audio ou podcast . Cliquez ci-dessous sur le bouton play pour écouter le podcast .

Si vous souhaitez le télécharger, faites un clic droit sur le lien ci-dessous et puis cliquez sur enregistrez le lien sous

“Télécharger le podcast mp3”

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]